Étiquette : Blockchain

Tout comprendre sur les smart contracts

20DématérialisationTags: , , ,

Après notre article sur la blockchain, nous vous proposons un nouvel article pour comprendre les smart contracts et leur fonctionnement. Souvent présentés comme les contrats du futur, nous avons essayé de les décrypter et de mettre en lumière les outils qu’ils utilisent. Les smart contracts seraient des contrats complètement informatisés et automatisés : ils pourraient se déclencher sans qu’aucune intervention humaine ne soit nécessaire. Il s’agit d’une des applications les plus disruptives générées par l’apparition de la blockchain.

Smart Contracts

Que sont les smart contracts ?

Les smart contracts sont des programmes auxquels l’ensemble des parties prenantes autorisées ont accès. L’exécution d’un contrat devient donc vérifiable par l’ensemble des parties. Le contrat s’exécute automatiquement une fois les conditions remplies. Par exemple, comme mis en lumière dans un rapport de PWC, le smart contract pourrait être utilisé dans l’assurance : une fois une condition remplie, l’argent à destination de l’assuré est automatiquement débloqué sans qu’aucun expert n’ait à se déplacer. Le smart contract s’illustre dans le fait que les parties prenantes n’ont pas à se faire confiance pour conclure un contrat : c’est le système qui est garant de sa bonne exécution.

En outre, Codius et Ethereum sont les deux projets d’importance qui portent cette nouvelle technologie. L’application de ces contrats pourrait générer d’importants bénéfices pour l’ensemble des acteurs économiques en affaiblissant drastiquement les coûts de transaction, le risque d’erreur, et autres délais. Les smart contracts sont programmés dans un langage appelé Solidity qui pourra faire l’objet d’un prochain article.

Pourquoi les smart contracts sont-ils importants ?

Les smart contracts révolutionnent les transactions et les relations contractuelles. Les contentieux devraient donc être beaucoup moins nombreux grâce à l’application de cette technologie. En 1997, Nick Szabo donnait l’exemple d’un contrat de leasing pour un véhicule : « Si le propriétaire cesse d’effectuer les versements, le smart contract peut invoquer un protocole qui rend automatiquement le contrôle de la clé du véhicule à la banque ». Naturellement, les smart contracts se développent de pair avec la croissance des objets connectés et la digitalisation de l’économie.

Les smart contracts revêtent donc une importance considérable dans la mesure où ils remettent en question jusqu’à l’existence même des services juridiques dans les entreprises. Les smart contracts ont plusieurs caractéristiques qui les rendent particulièrement importants :

  • Ils sont publics et permettent la vérification par l’ensemble des parties de la bonne exécution du contrat.
  • Ils sont sécurisés grâce au protocole chiffré et distribué de la blockchain.
  • Ils sont fiables considérant qu’il est impossible de mettre à mal l’ensemble des ordinateurs participants à la blockchain.
  • Ils sont immuables car les données enregistrées sur la blockchain sont conservées à l’image d’un historique.

Ainsi, l’importance des smart contracts est considérable : ils pourraient transformer en profondeur les relations entretenues par les agents économiques.

contract - blockchain

Où les smart contracts sont-ils utilisables ?

L’intérêt porté aux Smart Contracts par les grandes entreprises se manifeste dans plusieurs secteurs.

Tout d’abord, la Caisse des Dépôts et Consignations a lancé un groupe de travail réunissant des banques, des assureurs et d’autres acteurs de l’économie afin d’envisager le développement et l’application de cette technologie.

Par ailleurs, le domaine de l’assurance est particulièrement intéressé par les smart contracts qui permettraient d’accélérer les transactions et de réduire les coûts et les erreurs. Les smart contracts pourraient aussi permettre d’assurer des personnes qui n’ont pas encore accès à l’assurance aujourd’hui à l’image d’agriculteurs dans les pays en développement.

Les smart contracts pourraient aussi être utilisés dans l’immobilier via la création d’un cadastre infalsifiable rendant la corruption impossible dans certains pays en proie à cette pratique. Pour finir, les smart contracts sont utilisables dans la supply chain en facilitant la gestion des stocks pour les constructeurs par exemple.

 

Ainsi, les smart contracts sont un instrument crucial de l’économie de demain. Toutefois, la question de l’articulation entre ces contrats et les contrats papiers du système juridique actuel se pose et devra être tranchée dans les années à venir.

Tout comprendre sur la blockchain

20Non classéTags: , , ,

On entend beaucoup parler de la blockchain. Entre l’explosion des crypto monnaies et le développement des smart contracts, la blockchain est au centre de beaucoup de préoccupations. Blockchain France définit celle-ci comme « une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente, sécurisée et fonctionnant sans organe central de contrôle ». Il est nécessaire de comprendre le caractère distribué de la blockchain : elle est partagée entre l’ensemble de ses utilisateurs permettant à chacun d’en assurer la validité. A cette définition, il est possible d’ajouter celle du mathématicien Jean-Paul Delahaye : il faut, selon lui, s’imaginer « un très grand cahier, que tout le monde peut lire librement et gratuitement, sur lequel tout le monde peut écrire, mais qui est impossible à effacer et indestructible ».

Comment fonctionne la blockchain ?

Avec la blockchain, l’ensemble des transactions entre utilisateurs du réseau sont rassemblées en blocs. Ces blocs sont ensuite validés par des nœuds du réseau appelés mineurs. La technique de validation du bloc varie en fonction du type du blockchain. A titre d’exemple, dans le cadre du bitcoin, la technique de validation correspond à une « Proof-Of-Work » résidant dans la résolution de problèmes mathématiques demandant une grande puissance de calcul. Une fois le bloc validé, il est ajouté à la chaine et devient visible par l’ensemble des utilisateurs.

Fonctionnement Blockchain           

Quelles sont les applications de la blockchain ?

 La blockchain dispose d’un potentiel considérable. Outre les crypto monnaies de plus en plus célèbres telles que le Bitcoin ou l’Ethereum, de nombreuses autres applications sont possibles. A titre d’exemple, PWC, la célèbre firme de consulting, publiait récemment un rapport sur les applications de la technologie blockchain aux assurances.

Il est possible de dessiner trois grandes catégories d’utilisation de la blockchain :

  • Utiliser la blockchain comme un registre en assurant une traçabilité parfaite de l’ensemble des produits.
  • Utiliser la blockchain dans le cadre de smart contracts via des programmes qui exécutent automatiquement les termes d’un contrat lorsque les conditions sont réunies sans que l’intervention humaine ne soit nécessaire.
  • Utiliser la blockchain pour le transfert d’actifs pour des titres, des actions, de la monnaie, etc.

Ainsi, les applications de la blockchain sont extrêmement diverses et présentent un potentiel particulièrement intéressant. Que ce soit pour les assurances, la supply chain, les banques, l’immobilier, l’énergie, le vote et encore de nombreux autres secteurs, la blockchain révolutionne les usages. Les promesses de la naissance de systèmes informatiques distribués nous invitent donc à envisager une transformation profonde de nos modèles économiques. La blockchain soulève toutefois certaines interrogations en termes de gouvernance comme en témoigne la récente position de Pékin sur le Bitcoin.