Personnal assistants

Cet été, les assistants personnels virtuels sont devenus omniprésents et apparaissent comme un produit phare de l’ensemble des géants du web. Que ce soit Siri, Alexa, Cortana ou Google, vous ne pouvez pas passer à côté de ces nouveaux produits. Nous vous proposons donc un article pour décoder l’actualité de ces assistants.

Assistants virtuels personnels

L’assistant personnel : une vitrine de l’intelligence artificielle

L’assistant personnel apparait comme la vitrine grand public de l’intelligence artificielle. L’accès à celui-ci peut être compris dans certains produits (comme Siri pour l’Iphone) ou correspondre à un produit spécial à l’image de la google home. L’objectif de l’assistant virtuel est de pouvoir accompagner son utilisateur dans ses tâches quotidiennes, récoltant par la même occasion des données particulièrement intéressantes pour les géants du web. Il s’agit aussi d’une opportunité pour ces mastodontes de mettre en avant leurs produits. Il est en effet particulièrement évident que l’assistant personnel développé par Amazon peut faciliter les achats sur cette plateforme. Par ailleurs, les assistants personnels sont désormais embarqués dans de nombreux produits. Nissan avait par exemple annoncé l’intégration de Cortana (l’assistant développé par Microsoft) dans ses voitures, illustrant ainsi l’importance croissante de ces produits. Dans le cas de Nissan, Cortana peut exécuter des tâches via une commande vocale, recommander des itinéraires, anticiper des embouteillages ou encore garer la voiture toute seule. Si Samsung apparait parfois absent de la course aux assistants virtuels, il ne faut pas oublier que la firme sud-coréenne avait racheté Viv Labs et devrait donc se positionner davantage dans ce secteur dans les mois à venir.

Amazon a fait du développement d’Alexa une de ses priorités. Le géant de la vente en ligne affiche donc une équipe de plus de 1000 personnes travaillant au développement de l’assistant personnel. L’objectif est encore bien plus grand avec comme débouché final la création d’un système d’exploitation qui pourrait devenir incontournable.

Les récents enjeux de sécurité

Toutefois, le monde des assistants personnels a récemment été secoué par des problématiques de sécurité. Au cœur de cette faille de sécurité, on trouve les ultrasons. Ces derniers ne sont pas audibles par l’oreille humaine en raison de leur fréquence élevée (supérieure à 20 000 Hz). Néanmoins, les micros des assistants personnels peuvent percevoir ce son. L’attaque, baptisée Dolphin Attack, consiste donc à utiliser cette fréquence pour faire passer des messages ensuite interprétés par les assistants personnels.

Il convient de relativiser l’importance de cette faille. D’abord, les assistants personnels émettent en général un son au moment de l’exécution d’une commande, alertant ainsi le propriétaire. Coté constructeurs, la réponse est très simple : il suffit de changer les microphones pour qu’ils ne soient plus en mesure de comprendre ces fréquences ou faire en sorte que l’assistant ne prenne pas en compte les instructions émis à une fréquence trop importante.